Accueil
Association
Basée à Béziers, dans l’Hérault, l’association Episode rassemble bénévoles et professionnels pour aborder la question du mal-être des jeunes, des consommations excessives et de toute forme de dépendance.

Association EPISODE - Villa Alphonse Mas
2 bis Bd. Perréal 34500 Béziers
Csapa
CENTRE DE SOINS, D'ACCOMPAGNEMENT
ET DE PREVENTION EN ADDICTOLOGIE
Paej
POINT ACCUEIL ECOUTE JEUNES
Cjc
CONSULTATION
JEUNES CONSOMMATEURS
Prévention
PRÉVENTION ET FORMATION

infos, quiz & auto-tests



ALCOOL

TABAC

CANNABIS

JEU D'ARGENT ET DE HASARD

JEU VIDÉO ET CYBERADDICTION

DROGUES & MEDICAMENTS

ASSOCIATION EPISODE

Ecoute, Soutien, Prévention, Soin


PROJET ASSOCIATIF

L’association Episode est une association loi 1901 crée en 1991 dans le but de prévenir et de prendre en charge les addictions, toutes substances psycho actives et addictions sans substances

A ce titre, elle propose :
  • Une prise en charge des personnes sous addiction, des consommateurs excessifs ou en souffrance psychosociale.
  • Des actions de prévention des addictions et des conduites à risque.
  • Une approche en matière de Réduction des risques (RDR)


L’association EPISODE gère un Point Accueil Ecoute Jeune (PAEJ), une Consultation Jeune Consommateur (CJC) et un Centre de Soin, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) sur le territoire de Béziers et de l’ouest du département de l’Hérault.

Episode

L’association EPISODE Béziers : une ambition et une réponse de citoyens à une mission de service public basée sur l'engagement et l’innovation, avec le souci d’une gestion rigoureuse des finances publiques dans le champ complexe de l’addiction telle que définie depuis les années 2000 « impossibilité répétée de contrôler un comportement visant à produire du plaisir ou à écarter une sensation de malaise interne et la poursuite de ce comportements en dépit de la connaissance de ses conséquences négatives ».

La notion d’addiction remplace celles d’alcoolisme, de drogue et de toxicomanies. Suivant les évolutions du champ de l’addictologie, l’association est passée d’une conception qui mettait en avant le produit à une conception qui met en avant le comportement de consommation et le contexte dans lequel il se déroule, quel que soit le produit, licite (alcool, tabac, médicaments) ou illicite (héroïne, cocaïne, cannabis, amphétamines, etc.) et les addictions comportementales sans produits (jeu pathologique, écrans, achats compulsifs, etc.).


EPISODE, un engagement fondé sur :


  • la promotion de la santé (importance des déterminants sociaux sur les comportements individuels, accent mis sur les politiques publiques favorables à la santé)
  • la lutte contre toutes formes d'exclusion et de discrimination
  • l’approche globale du sujet dans sa singularité et le respect de ses droits
  • l'émancipation des personnes dans une approche individuelle et collective
  • la solidarité
  • l’éducation pour la santé et l’éducation thérapeutique du patient

...par un travail inter-institutionnel et associatif pour une Trans formation des pratiques pluri professionnelles (soins, justice, éducation…) afin de rechercher dans le respect des principes de la laïcité des complémentarités efficaces et porteuses de progrès.


EPISODE, des principes d'action :


  • Repérer les évolutions comportementales et sociétales, les analyser pour ensuite innover au travers d’actions et ainsi adapter les pratiques professionnelles et sociales aux nouvelles réalités. Participer ainsi à la réflexion sur l’actualisation du contexte législatif pour moderniser la loi de 1970, notamment la question de la pénalisation des consommateurs de substances psychoactives.
  • Aller vers les jeunes en interventions précoces pour informer, prévenir et éduquer.
  • Aller vers les consommateurs pour réduire les risques, éduquer et soigner.
  • Accueillir les personnes sous-main de justice et aller vers les personnes détenues souffrant d’addictions
  • Accompagner les familles et l’entourage des consommateurs excessifs et des personnes dépendantes aux différentes substances psychoactives et comportements addictifs sans substances (jeux pathologiques, addiction aux écrans...)
  • Intervenir sur les prises de risques en milieu festif, milieu du travail, milieu scolaire et universitaire...
  • Soigner (dont la délivrance « accompagnée » des traitements de substitution aux opiacés) en gardant à l’esprit la possibilité du sevrage.
  • Etre attentif et accompagner le patient en souffrance et son entourage par une approche pluridisciplinaire du soin et du travail social
  • Faire du patient un partenaire dans la démarche thérapeutique (éducation thérapeutique du patient)
  • Sensibiliser et former les professionnels, les élus, les associations et les responsables des services publics aux évolutions constatées
  • Participer à la réduction des inégalités territoriales en privilégiant l’offre de proximité en ville et en milieu rural dans le champ de la prévention et du soin en addictologie (création d’antennes et de consultations décentralisées, participation active aux contrats locaux de santé, aux projets de développements territoriaux...)


Episode, le contexte en 2015


Au départ de cette association, nous pensions qu’elle serait provisoire et que notre place dans le champ de la prévention et du soin se justifiait en réponse à une crise de société passagère. En 2015, la progression de l’activité du CSAPA et du PAEJ nous montre le contraire : 1257 personnes accueillies au CSAPA, 216 à la CJC, 180 personnes rencontrées au Centre pénitencier, 166 personnes vues à l’antenne de Bédarieux, 382 personnes accueillies au PAEJ, 1330 personnes touchées par les actions collectives...

Au niveau national, les études qui viennent de paraître confirment l’échec des politiques publiques menées depuis 45 ans (loi de 1970). Les résultats comparés de l’enquête ESCAPAD 2014 qui concerne 26 351 jeunes de 17 ans interrogés à la Journée Défense Citoyenneté et le Baromètre Santé 2014 de l’INPES montrent :

  • les API (alcoolisation ponctuelle importante) sont en progression chez les jeunes adultes (49% des jeunes de 17 ans déclarent une API dans le mois)
  • une stabilisation du tabagisme parmi les adultes mais une progression chez les adolescents, surtout les filles
  • des usages de cannabis en hausse (48%des jeunes de 17 ans ont expérimenté le cannabis et 9% sont des fumeurs réguliers contre 6% en 2011) La France est le premier consommateur de cannabis en Europe
  • une diffusion des stimulants en hausse (cocaïne) et une stabilité des autres produits illicites.



L'Association Episode en un clic




Logo Episode

Association EPISODE
Villa Alphonse Mas
2 bis Bd. Perréal 34500 Béziers

04 67 76 18 38

association@episode34.com
COPYRIGHT © Association Episode 2015 - 2018


BLEU ANTHRACITE
body body body body body body body